Premier jour: la chasse aux trésors!

Voilà, je suis lancée!

J’ai eu hier mon tout premier entretien avec mon conseiller Emploi sur la création d’entreprise, et j’en ressors avec pas mal de contacts à prendre.

Je me suis créé un fichier Excell tout simple avec le nom des organismes, leurs actions, le public concerné, leurs coordonnées, la date de ma prise de contact via mail ou tel, et mes observations.

Dans ma malchance, j’ai la chance :

  • D’être chômeuse
  • D’être une Femme
  • D’avoir un handicap invisible
  • D’arriver à plus de 40 ans
  • D’habiter dans le 92

A chaque spécificité, je me rends compte qu’il existe des aides à la création d’entreprise. Que ce soit pour le financement ou l’accompagnement.

C’est bien simple: listez tous vos « défauts » et vous trouverez autant d’aides possibles et inimaginables!

Si vous êtes un homme trentennaire, bien portant et salarié je suis sure que vous pouvez trouver d’autres spécificités. Notamment dans le secteur de votre future entreprise ou futur produit, sur les aides directes de votre entreprise actuelle, du CE, de votre ancienne école, etc… A vous de trouver!

J’ai commencé par les organismes bateaux: CCI, CMA, Conseils régionaux, conseils généraux… Je suis dans la région des Hauts de Seine. C’est plutôt actif en création d ‘entreprise: HDSI, rives de Seines et autres incubateurs.

Je fouille, je cherche, je clique sur des liens qui m’envoient encore sur d’autres liens. Je commence par les sites officiels des grosses structures. Puis je regarde les organismes donnés par ma conseillère du CAP Emploi, ceux qui offrent des formations, des ateliers, des accompagnement. J’inscris tout dans mon tableau, je surligne en jaune celles qui m’intéressent particulièrement et les pages avec des infos multiples que je n’ai pas le temps de regarder. J’essaie d’en contacter mais les standards semblent saturés. pas grave, j’envoie des mails à suivre.

Je ne néglige rien, même les infos qui semblent datées et périmées. Car si le dispositif n’existe plus, il a certainement été remplacé par un autre.
Je tombe aussi sur des organisations de femmes. Sur ce plan là, c’est vraiment très actif. Il existe beaucoup de structures qui aident les femmes à fonder leur entreprise. Je ne sais pas encore bien ce qu’elles valent, mais certaines ont l’air bien organisées. Il y a des conseils juridiques, comptables, des accompagnements, du coaching, des rencontres…

Parfois les critères sont celui du sexe, mais aussi de l’âge, du lieu d’habitation, ou d’une situation particulière comme le RSA, le handicap ou autres difficultés.
Il existe des cercles partout!

Je pourrais aussi jouer sur les cercles des communautés, comme par exemple la religion. Il existe peut être des fonds d’aide à la pauvreté, et peut-être aussi des aides pour pousser les gens à s’en sortir autrement. par exemple en créant son propre emploi.

Je suis aussi allée voir le service des entreprises de ma ville. Pour la petite histoire, le mec du service est un gars que je connais d’ovs depuis des années! C’était drôle…
Mais bon.
Autant vous dire que j’ai été déçue et que je suis repartie au bout de 20 minutes avec un pauvre numéro de haut de Seine initiatives ou presque… Mais peu importe, je frappe à toutes les portes.

Mon premier jour est donc principalement consacré à la recherche et, à mon avis, les prochains aussi.
Je me donne 3 jours de recherches intensives, et de lancement d’hameçons, sachant que je glanerais aussi des infos précieuses ici et là au fil de mes rencontres.

Mon projet se situe dans le domaine de la Mode. C’est une autre partie de la recherche que je ne dois pas négliger car mes besoins sont vraiment concrets et précis de ce coté là.

Beaucoup de structures ont l’air de proposer la même chose, en accompagnement. Ce n’est pas grave. Comme dirait ma mère :  » Tu dis oui à tout, et après tu choisis! »

En réalité, j’ai l’impression de faire une chasse au trésor, assise au fond de mon canapé, et de trouver un nombre d’aides infinies.

C’est hyper exaltant, surtout lorsque je trouve des mini structures cachées qui n’ont pas même de site et qui proposent des choses hyper intéressantes comme cette association de femmes entrepreneurs du 92 qui propose du coaching et des petits dej pour se soutenir!

J’intégrerai des pages spéciales avec les organismes que j’ai trouvés sur le blog.

Je pense aussi qu’il existe des domaines comme la mode, où les aides sont un peu plus cachées, secrètes, sous le manteau et qu’il faudra allez à la rencontre des gens au petit bonheur la chance. Ca aussi c’est exaltant.

C’est une vraie chasse au trésor! J’adore!


Une réflexion sur “Premier jour: la chasse aux trésors!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s