Si on te dit « non », raccroche et rappelle!

Une leçon hyper importante que j’ai apprise très tôt: Les infos que l’on te donne sont différentes d’une personne l’autre, au sein de la même entreprise!
Ne t’en tiens pas à une seule réponse surtout si elle ne va pas dans ton sens!
Exemple encore hier:

Lors de mon entretien avec ma conseillère CAP Emploi, il a été mentionné une aide à laquelle je pouvais prétendre du fait de ma difficulté à me déplacer. Hier, j’ai recherché le formulaire et je m’apprêtais à y répondre quand j’ai remarqué quelques questions ambiguës.
Ni une, ni deux, je prends mon téléphone et j’appelle la structure qui gère ces aides.
Je commence à expliquer mon cas quand la nana au bout du fil me demande si j’ai le permis.

-« Euh..oui, je l’ai eu y a une dizaine d’années..Mais je n’ai pas de voiture.
– Et bien même si vous n’avez pas de voiture, l’aide n’est pas pour els personnes qui ont le permis.
– Ah bon? Mais euh… J’ai rien vu là-dessus sur le formulaire pourtant…
– Si si. Cette aide n’est pas pour les personnes qui ont le permis. Vous ne pourrez pas en bénéficier, c’est sur. Désolée.
– Ah bon… BOn ben merci… »

Autant te dire que dès que j’ai raccroché, j’ai épluché mot après mot le formulaire ainsi que les personnes pouvant bénéficier de l’aide. Il n’était question NULLE PART du permis de conduire et il était bien indiqué que toute personne ayant un handicap et un projet pro pouvait en bénéficier.
Aucune mention même dans le formulaire de ce permis!

J’ai donc rempli mon formulaire, rappelé le numéro, raccroché quand j’ai entendu la même voix, recommencé, et dès que j’ai eu une autre personne je lui ai posé mes questions sur le formulaire en lui-même sans évidemment évoquer le permis de conduire. Elle ne m’en a elle-même pas du tout parlé.

Ce que je veux te dire, c’est que tout au long de ma vie, et sur des tas de situations différentes, une seule réponse d’une seule personne ne suffit pas!
Même au sein de la même entreprise! je peux t’en parler j’ai commencé à travailler dans des centres d’appels de service clients. Et je peux te dire que y a vraiment des brêles partout, des mecs qui te disent n’importe quoi, qui connaissent pas les réponses et en inventent.

A la fin de mes études, j’avais (après une autre chasse aux trésors) découvert que je pouvais bénéficier d’une aide financière ponctuelle. J’étais allée voir l’assistante sociale et lui avais demandé de pouvoir en faire la demande. Elle a décrété que je n’y avais pas droit. Je ne me souviens plus de la raison évoquée, mais le fait que j’ai un bac+2 et donc un « bagage » l’avait heurtée je crois.
Je suis ressortie un peu sonnée de l’entretien. J’ai repris les documents que j’avais trouvés et j’ai voulu en savoir plus. J’ai appelé le conseil général. Je ne sais plus qui j’ai eu exactement, mais cette personne m’a affirmé que j’avais bien droit à cette aide. Elle m’a demandé le nom de l’assistante sociale, et m’a dit de retourner la voir pour faire le dossier.
Ce que j’ai fait.
Je peux te dire que l’assistante était dans ses petits souliers et m’a fait le dossier fissa.

J’ai appris ce jour-là à ne surtout pas m’arrêter à la première réponse qu’on me faisait, surtout si elle ne me convenait pas. A demander, encore et encore, à chercher plus loin, à essayer de contourner le truc pour trouver LA solution.
Et la plupart du temps ça marche.
J’ai encore eu le cas avec d’autres assistantes sociales dont une qui adorait te mettre plus bas que terre, te dire combien tu étais une merde de pas pouvoir payer ton loyer de 400 euros alors que tu touches quand même le RSA de 427€!
J’en ai eu d’autres qui refusaient de te dire les aides auxquelles tu avais droit.
J’en ai vu de très bien qui m’ont aidées et donné les infos que leurs collègues ne donnaient pas.
Je me suis beaucoup débrouillée grâce à mes chasses aux trésors sur le net, les coups de fils…

Donc ne t’arrête jamais à un NON!
Parce que le oui, il est juste derrière.

Inversement, si on me dit oui, je demande une preuve écrite. Parce que parfois, là aussi y a des surprises. Alors n’hésite pas à demander une confirmation par écrit qui puisse prouver un « oui » non documenté par ailleurs. Ça pourrait t’éviter quelques déconvenues.

C’était ma leçon du jour.
Parce que c’est hyper important de le savoir. Combien de personnes passent à coté d’un truc hyper important à cause d’un mec incompétent ou mal luné, ou qui a mal compris la question, ou mal informé?
Ce ne sera plus ton cas à présent, t’es au courant!

PS: Ce principe ne s’applique évidement pas dans les relations « amoureuses » ou NON c’est NON. Et le dire une seule fois devrait largement suffire!



Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s