Alors, comment t’es-tu respectée aujourd’hui?

Et bien je te le donne en mille…J’ai fait du shopping!
Heyyyyy oui!
Oui Madame…Du shopping!
Et pourquoi du shooping?


Parce que je n’ai plus que mes baskets patachonnes et poussiéreuses pour me déplacer. Que c’est pas classe ni glamour, ni hyper pro. Et qu’en tant que future créatrice de Mode plutôt haut de gamme, je ne peux m’y résigner.
Je n’ai pas cédé aux sirènes des sandales noires sur hauts talons.
Je me suis respectée en respectant mon mode de fonctionnement et mon bien-être. J’aime ce qui est féminin, sexy, original…et confortable! Allez donc trouver tout cela. J’aime beaucoup le style baroudeur aussi. C’est d’ailleurs mon style préféré avec le bohème chic vaporeux.
J’ai fait toutes les boutiques du centre commercial à coté.
J’ai finalement trouvé mon bonheur chez Timberland. Et oui! Timberland fait des sandales pas degueu et hyper confortable. J’ai failli en prendre 3 paires en solde. Je me suis raisonnée. Je suis sortie de la boutique et j’ai acheté moins cher sur le net.

Timberland, sandales compensées Capri Sunset


J’ai aussi pris une paire chez Geox. Tres classique mais un peu féminine et noire. Et Geox, donc confortable. Parfaite pour les rdv et ateliers pro de cet été.

Et comme cela faisait 6 mois que je cherchais, j’ai pris aussi un collier en or fin avec 3 feuilles tropicales. Choix étrange mais je cherchais quelque chose de fin, de plutôt classe à mettre tous les jours, sans y penser.

Je me rends compte que je recherche la classe. Pas le luxe absolu ou quoi. Mais j’ai presque 45 ans et le style gamine ne me va plus. Je n’ai pas envie de me transformer en rombiere ou business woman. Ce serait un fantasme, de mettre un tailleur. Mais ce n’est pas pour moi. pas pour l’instant. De toute façon mon corps n’est pas fait pour les tailleurs.
Et j’aime le vaporeux.

Tout ça pour dire que j’ai acheté des chaussures, donc. Et un collier. Et que je cherche un sac pour mes rdv pro. Un sac qui fasse un peu sérieux. un peu « classe » un peu « la nana qui sait ce qu’elle veut, où elle va et qui choisit ses partenaires ».
Mais en même temps, je ne souhaite pas me renier. Je me redirige toujours vers les sacoches à poche en bandoulière. Je vais devoir m’y faire…

Next time, je te parlerai de comment j’ai décidé de me faire respecter par ma conseillère Cap emploi et sa directrice. Où comment j’ai refusé qu’elles réfutent mes droits.

En attendant… Respecte-toi.


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s